DÉCOUVREZ toutes nos références sur le site de l'agence Markson

MarketingStratégieTendances

Ce que veulent les consommateurs : des expériences et de belles histoires

Aujourd’hui, l’utilisateur cherche plus que jamais à être acteur de sa consommation : au-delà du produit, il cherche l’expérience dans chacun de ses actes d’achat. Alors, en tant que marque, comment mettre en œuvre les stratégies et outils actuels permettant de combler ce besoin ? Réponse dans cet article… 😉


L’expérience au cœur des besoins clients

De plus en plus, l’utilisateur veut être acteur de sa consommation, de A à Z : il veut faire partie de l’expérience et interagir avec la marque. Ce sont eux, les “consomm’acteurs”.

Vous le savez, cette phase expérientielle commence bien avant l’utilisation du produit en lui-même. Cela passe par la découverte du produit, la navigation sur le site internet ou encore la relation avec la marque.

Dans les nouveaux imaginaires, l’expérience est au cœur du besoin du consommateur. Avant, la communication et la publicité avaient pour objectif final de conclure une vente, une transaction. Aujourd’hui, les consommateurs recherchent de l’expérience à un autre niveau : la valeur n’est plus capitalisée sur le produit.

Le produit est alors davantage considéré comme un intermédiaire, et la véritable valeur est créée dans la manière dont le consommateur va consommer le produit et comment il va s’en approprier le potentiel. 

On interagit déjà de manière à créer l’expérience la plus agréable possible avec le client : on met en place des sites web dynamiques et ergonomiques, on pousse à l’action avec des CTA bien placés, on diffuse des vidéos qui plaisent aux utilisateurs, on met en avant de belles photos et des contenus travaillés.

Mais aujourd’hui, on cherche à pousser cette expérience encore plus loin, avec des outils toujours mieux maîtrisés.   

👨‍💻 Les outils qui permettent de pousser l’expérience à son maximum

L’un des moyens digitaux pour raconter de belles histoires à nos utilisateurs et de les faire interagir avec nos outils, c’est le scrollytelling.

Le scrollytelling est une technique utilisée comme un mode de narration interactif très engageant et immersif. C’est un détournement de la navigation classique d’un site internet pour servir le propos du storytelling. On déroule une histoire au scroll, statique ou interactive. 

Le scrollytelling existe depuis quelque temps déjà : les premiers sites mettant en avant le scrollytelling sont nés aux alentours de 2013 mais aujourd’hui, on sait beaucoup mieux utiliser ce levier. 

Il existe plusieurs types de scrollytelling :

1. Le scrollytelling par étapes :

Ce type de scrollytelling intègre un menu de navigation par points, souvent avec des ancres, ce qui permet de suivre les étapes et de naviguer entre elles. L’utilisateur est assez libre. Cela permet par exemple de présenter des étapes de fabrication ou encore une chronologie.

Exemple : https://rallyinteractive.com/#ikon-ar-maps

2. Le défilement en continu :

Ce procédé est le plus immersif mais il contraint et impose la navigation à l’utilisateur. Les éléments changent et évoluent continuellement au scroll, avec des transitions très travaillées. 

Exemple : https://www.aalimentaria.com/en

3. Le défilement déclencheur :

Moins complexe et plus ciblée, cette technique permet d’animer certains éléments (faire bouger un élément, lancer une vidéo, etc.), d’attiser la curiosité de l’utilisateur et de maintenir son attention.

Exemple : http://springsummer.gucci.com/

4. La 3D Interactive :

Le scrollytelling est aussi souvent associé à la 3D, de plus en plus présente. Cela permet de mettre en avant des produits ou concepts, de les détailler (on peut tourner autour, les animer, etc.). 

Exemple : https://useplink.com/en/


 ✏️ Notre avis

Le scrollytelling c’est sympa et original, certes. Mais on ne peut pas faire du scrollytelling simplement parce que c’est tendance. Comme tout outil digital, il doit avoir été pensé en fonction de votre stratégie et de votre produit/service. Il faut qu’il y ait un véritable sens à cette initiative d’outil scrollytelling, il faut que ce soit cohérent. Tout tourne autour du contenu et de son sens

Voici deux exemples très simples pour lesquels le scrollytelling se prête très bien :

🛒 Vous avez un produit à présenter en détail :

Chaque scroll va représenter la décomposition du produit pour mettre en avant un élément en particulier.

Par exemple, si on présente une chaussure, chaque scroll permettra de voir en détail : une vue de dessus, une vue de côté, une vue de la semelle, puis une vue intérieur afin d’expliquer et décomposer ses composants. 

📖 Vous avez une histoire à raconter :

Qu’il s’agisse de l’histoire de votre entreprise ou de l’histoire d’un personnage, le scrollytelling se prêtera parfaitement à l’animation de votre récit.

Chaque scroll représente un moment clé de l’histoire, afin de la suivre pas à pas, étape par étape. 

Un scrollytelling bien réalisé peut permettre une navigation extrêmement immersive mais il impose tout de même à l’utilisateur de lire tous les contenus que vous lui soumettez. Il ne peut pas choisir d’esquiver une partie ou un élément.

Votre contenu sera donc au cœur de votre réflexion, il sera à travailler avec attention. Le scrollytelling doit servir un but et donner du sens. Il ne doit pas faire office seulement de décoration car il risque de perturber et frustrer l’utilisateur s’il n’a pas une utilité perceptible.


Vous souhaitez en savoir plus ? L’équipe Markson reste disponible pour échanger !


Rédigé par Maëva, Social Media Manager et Marie, Designer Graphique chez Markson.

Articles similaires
MarketingStratégie

L’alignement du marketing et des ventes, le secret de la performance commerciale ?

MarketingStratégieTendances

Le Slow Marketing

Réseaux sociauxStratégie

UGC : la valeur de ces contenus créés par vos communautés

Réseaux sociauxStratégie

Chatbots sur Messenger : les 5 règles d'or

Inscrivez-vous à notre Newsletter et restez informé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *