Site icon Markson

Business et metaverse : quel potentiel ?

Dans notre dernier article, nous abordions le metaverse et ses évolutions possibles. Il est évident que l’avenir du marketing trouvera sa place dans cet univers virtuel.

L’énorme potentiel de cet univers en création laisse imaginer différentes perspectives de business.

Comment développer votre business avec le métaverse ?

Pour développer sa marque, tous les moyens sont bons, mais la toute première chose, bien qu’évidente est de se préparer à pénétrer ce marché en échafaudant et préparant déjà son offre, on vous donne ici quelques idées : 

👉  des placements de produit pendant des évènements

👉  des propositions d’expériences uniques, originales et immersives

👉  des produits et services virtuels à consommation immédiate, plus tard ou dont l’utilisation peut même être transposée au monde réel

👉  offrir par le biais de la réalité virtuelle la possibilité d’essayer des produits chez soi

👉  achat de panneaux publicitaires sur l’espace virtuel

👉  mis en place de boutique ou création de centres commerciaux virtuels

👉  proposer des espaces de travail et de rencontre virtuels

👉  Investissement dans l’immobilier virtuel et sa revente, etc.

Parmi les exemples existants, nous pouvons penser à la marque Longchamp qui a réalisé un partenariat avec Pokemon Go proposait des sacs personnalisés en édition limitée disponibles pour les avatars dans la boutique du jeu, mais aussi en offrant la possibilité de les commander dans la vie réelle sur leur site internet. 

Le jeu Animal Crossing avait également permis à Ikea de réaliser tout un catalogue de meubles ou bien encore à la chaîne de fast-food KFC de créer son propre restaurant virtuel. 



Ou encore la marque Nike qui propose des baskets virtuelles de RTFKT.

Les idées pour se réinventer ne manquent pas et permettent justement de pouvoir partir d’une toile vierge pour concevoir les choses librement et à sa manière. 

Attention cependant à bien garder à l’esprit que dans un monde virtuel, les modes de fonctionnement et les règles changent, à l’image des personnes. 

Ainsi, les utilisateurs et consommateurs qui créent leur avatar, inventent un personnage qu’ils façonnent physiquement selon leurs envies, de même qu’en leur conférant une personnalité qui pourra être différente de celle du monde réel. 

Ainsi, il sera primordial de bien identifier ses cibles, comprendre les enjeux et le comportement de ces personnages virtuels afin d’orienter son discours pour pouvoir proposer les biens et services les plus adaptés et aux bonnes personnes. 

 

Concernant le metaverse publicitaire…


Metaverse Avenue est le premier métaverse publicitaire au monde basé sur le NFT qui sera alimenté par des jetons non fongibles (NFT). La société a publié dernièrement les détails de sa présente de jetons dont la mise en ligne est prévue le 26 janvier 2022.  


Les participants intéressés doivent rejoindre une liste blanche dont les informations sont communiquées sur le projet Discord plate-forme pour la présente, le nombre de places disponibles étant limité. 


Plus globalement, chaque panneau d’affichage de l’écosystème Metaverse Avenue est composé d’un nombre spécifique de blocs correspondants à des tailles de zones de panneau d’affichage. Un NFT équivaut à un bloc. 

De nouvelles opportunités de communication et de consommation…

Avec l’apparition du metaverse, les marques doivent revoir leur stratégie de communication. 

Dans un métavers, le consommateur n’est plus une personne physique mais devient une personne virtuelle par la création d’un avatar. 

Selon Cathy Hackl, spécialiste américaine et experte du métaverse, un nouveau modèle de communication doit être envisagé : le “D2A” (Direct to Avatar). 

Les avatars deviennent les acteurs du métaverse et sont de plus en plus réalistes. 

Les manières de communiquer doivent donc être adaptées pour correspondre à la fois aux diverses personnalités, mais aussi aux envies dans une dimension entièrement nouvelle. 

Comment créer des expériences mémorables ?

 

Afin de travailler plus amplement le sujet, nous vous proposons de redécouvrir notre article “Les consommateurs veulent des expériences et de belles histoires”

Vous y trouverez de nombreux conseils sur comment créer des expériences mémorables et uniques, à votre image. 

Les problématiques inhérentes au metaverse

Malgré tout l’attrait que suscite le métavers, certaines problématiques non négligeables sont à prendre en considération afin d’adapter au mieux sa stratégie et sa communication :

Dimension économique et sociale

Attention, parmi les problématiques qui se posent avec le métaverse et la digitalisation du monde, est la reproduction au sein du monde virtuel des conflits et enjeux du monde réel.

Au niveau économique, les entreprises devront allouer une partie de leur budget à ce segment grandissant où la concurrence commence déjà à croître, notamment avec l’intervention de grandes entreprises, ce qui peut représenter un frein pour beaucoup de petites et moyennes entreprises pour se faire connaître. 

Dimension psychologique

Le métaverse fait controverse par les notions d’isolement et de perte de contact réel et d’interactions sociales qu’il induit, une problématique à laquelle beaucoup d’entreprises devront faire face dans les années à venir. 

Question de vie privée

Avec l’investissement massif des GAFAM dans le métavers, on ne peut que discuter d’une éventuelle étendue de leur contrôle sur la vie des utilisateurs et des potentiels dangers en termes de données personnelles et de vie privée. 

Question d’écologie…

Le métavers suscite des questions écologiques auxquelles les réponses ne sont pas ou peu claires à ce jour : où stocker les serveurs d’un tel monde alternatif, comment produire les appareils virtuels permettant de se connecter à ce « metaverse », etc. 

Concept du B2B et B2C

Le concept du B2B et B2C compte peu dans le métavers.

Alors même que la pandémie a permis une confusion entre lieu de travail et lieu de vie personnel, la distinction entre les deux tend à se brouiller elle-aussi sur cette sphère virtuelle qu’est le metavers. 

Pour aller plus loin...

Filmographie :

Ready Player One de Steven Spielberg.

Sorti en 2018, ce film de science-fiction évoquait déjà le concept du métaverse et d’un univers entièrement virtuel appelé “l’oasis » où notre double physique pouvait se retrouver dans cet univers par internet et à l’aide de casques à réalité virtuelle. Cet univers permettant aux personnages de faire ce qu’ils veulent et de devenir ce qu’ils veulent, à tel point qu’ils souhaitent y rester pour garder l’image qu’ils se sont façonnée, tandis que le gouvernement voit ici de potentiels dangers et un contrôle à établir. 

 

Bibliographie :

Le metaverse est un concept originaire du roman de science-fiction Snow Crash de Neal Stephenson publié en 1992 (considérée comme la période d’avant l’essor fulgurant de l’internet) où le monde aurait évolué vers une connexion intrinsèque entre plan virtuel et plan physique et où le code informatique devient un pouvoir législatif, à l’instar de Matrix. 

Vous souhaitez en savoir plus ? L’équipe Markson reste disponible pour échanger !


Rédigé par Héloïse, assistante cheffe de projet chez Markson.

Quitter la version mobile