Site icon Markson

Les 5 indicateurs indispensables pour suivre le référencement naturel de votre site internet

Lors de la mise en place d’une stratégie pour optimiser le référencement naturel d’un site internet, il est important de sélectionner et de suivre les indicateurs qui sauront à la fois rendre compte des résultats obtenus et vous aider dans la prise de décisions stratégiques. 📈

Il existe une multitude d’indicateurs lorsque l’on travaille le SEO d’un site et il est parfois compliqué de savoir lesquels sont vraiment pertinents.

Nous allons voir ici 5 indicateurs indispensables pour suivre le SEO d’un site internet.

Le positionnement

La position d’un site internet dans les résultats de recherche (SERP) sur une requête comprenant un ou plusieurs mots clés.

Le positionnement sur les moteurs de recherche est souvent le premier indicateur qui nous vient à l’esprit quand on parle d’indicateur SEO, tout simplement parce qu’être dans les premiers résultats de recherche sur des mots clés donnés est un des objectifs principaux que se fixent de nombreuses entreprises qui travaillent le référencement naturel de leur site internet.

Il est utile de connaître son positionnement à l’instant T pour savoir sur quels mots clés votre site est plus ou moins bien positionné et pour pouvoir ainsi définir une stratégie avec des objectifs de progression.

Après avoir défini votre stratégie de mots clés et mis en place des actions qui répondent à vos objectifs, il est nécessaire de suivre régulièrement le positionnement de votre site pour observer l’évolution de sa présence dans la SERP et potentiellement réorienter votre stratégie en fonction des résultats.

Pour suivre le positionnement d’un site internet sur des mots clés, différents outils existent, la plupart du temps payants. On peut ainsi citer Semrush ou encore Monitorank.

Le trafic organique

Le trafic organique correspond aux visites d’un site internet qui proviennent des moteurs de recherche (hors référencement payant).

La part du trafic organique dans le trafic total d’un site internet et son évolution permettent de rendre compte de l‘importance du référencement naturel et de l’efficacité des actions que vous avez pu mettre en place sur votre site.

Un site internet avec une part de trafic organique importante est un site qui est visible sur des mots clés qui lui apportent du trafic.

Cet indicateur permet également de faciliter la prise de décisions stratégiques, par exemple si la majorité du trafic de votre site est organique alors que vous investissez massivement dans des campagnes SEA, c’est un signe qu’elles sont peu efficaces.

Ainsi, le KPI trafic organique rend compte de la stabilité ou non du trafic de votre site internet.

Le taux de rebond et le taux d’engagement

Taux de rebond : Pourcentage de visiteurs qui n’ont vu qu’une seule page d’un site internet avant de le quitter.

Taux d’engagement (Google Analytics 4) : Pourcentage de visiteurs engagés sur un site internet, par un nombre de clic ou une durée de session.

Le taux de rebond est un indicateur incontournable, il permet de connaître la proportion d’utilisateurs qui n’a vu qu’une seule page du site internet avant de le quitter.

Ce KPI doit être étudié dans son contexte, il ne permet pas d’apporter à lui seul des solutions, mais peut se révéler très utile pour nous alerter lorsqu’il devient trop élevé par exemple.

Un taux de rebond élevé sur une page peut être un signe que les balises title et meta description ne correspondent pas parfaitement au contenu de la page et que les internautes qui pensaient avoir accès à une information en cliquant sur votre page ne trouvent pas ce qu’ils attendaient.

En plus du taux de rebond, le taux d’engagement (indicateur disponible sur Google Analytics 4) permet plus de précision en prenant en compte les sessions de plus de 10 secondes. Le comparer avec le taux de rebond permet de savoir si les utilisateurs quittent votre page parce qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient ou s’ils la quittent après avoir trouvé ce qu’ils cherchaient, et ce détail fait toute la différence.

Un article de blog par exemple risque d’avoir un taux de rebond élevé parce que les utilisateurs quittent le site après avoir trouvé la réponse à leur question, cela ne signifie pas pour autant que son contenu est de mauvaise qualité.

Dans cette situation, la mise en relation du taux de rebond avec le taux d’engagement vous permet de savoir si le problème de votre page vient du contenu qu’elle propose ou plutôt de son design qui n’encourage pas suffisamment les internautes à poursuivre leur navigation.

Taux de clics

Nombre de clics sur l’URL d’une page web par rapport au nombre d’impressions de cette page dans les résultats de recherche.

Il est important d’être attentif à ce KPI lorsque des modifications de balises title et meta descriptions sont effectuées afin d’être en mesure de savoir si les changements opérés ont eu un impact positif ou négatif sur le taux clic.

Le taux de clic peut également être un indicateur intéressant pour tester différentes stratégies de rédaction de titres et de descriptions sur plusieurs pages et observer celle qui obtient le meilleur taux de clic.

Temps de chargement

Source : Google PageSpeed Insights

Le temps que met une page à se charger entièrement, de multiples autres indicateurs sont complémentaires à ce KPI global : FCP, LCP, CLS…

Bien que n’ayant pas de lien direct avec la stratégie de mots clés, le temps de chargement reste un indicateur indispensable pour plusieurs raisons.

Tout d’abord parce que le temps de chargement de votre site a un impact direct sur l’expérience utilisateur des internautes qui risquent de quitter rapidement un site internet qui est trop lent.

Même un site très bien référencé sur ses mots clés apportera peu de résultats (ventes, prises de contact…) si sa navigation est compliquée par des temps de chargement trop longs entre chaque page.

De plus, Google surveille attentivement les temps de chargement des sites internet, au travers de différents indicateurs (notamment les web vitals) pour ne pas mettre sur le devant de la scène des sites trop lents qui ne vont pas satisfaire ses utilisateurs.

Il vaut donc mieux optimiser la vitesse de son site pour plaire à Google et aux moteurs de recherche.

Le mot de la fin...

Tous ces indicateurs sont importants mais non exhaustifs, il faut garder à l’esprit que les indicateurs à suivre peuvent varier en fonction des objectifs que vous avez et des outils que vous avez mis en place. 

Pour avoir une vision d’ensemble de vos performances, il est primordial d’appréhender vos KPI dans le contexte de votre entreprise et l’objectif de votre site internet.

Gardez un œil sur tous ces indicateurs (ainsi que sur les autres indicateurs qui sont pertinents pour votre situation) autant lorsque vous faites des changements sur votre site que lorsque vous n’en faites pas. Ils sont utiles pour vous apporter les résultats de vos actions et vous éclairent dans vos prises de décisions stratégiques.

Vous souhaitez en savoir plus ? L’équipe Markson reste disponible pour échanger !


Rédigé par Alexandre, traffic manager chez Markson.

Quitter la version mobile